Citoyenneté

2 jeunes créent une armée de volontaires pour s’occuper des personnes vulnérables

2020-03-25

2 jeunes créent une armée de volontaires pour s’occuper des personnes vulnérables

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), l’épicentre de l’épidémie de coronavirus sera aux États-Unis dans les prochaines semaines. Avec des milliers de personnes vulnérables et des accès aux soins limités, deux jeunes de 20 ans ont créé une armée de plus de 1 300 volontaires New-Yorkais pour apporter des fournitures et des médicaments aux personnes âgées ou toutes autres personnes vulnérables.

mãos invisíveis 1

Respectant les conditions de sécurité pour éviter toute contagion, ces volontaires, surnommés « mains invisibles », apportent réconfort et espoir à un moment où de nombreuses personnes se sentent seules et effrayées. L’initiative vient de Liam Elkind et Simone Policano, qui, ensemble, montrent au monde qu’il est possible de rester unis et solidaire tout en respectant les règles de la quarantaine : « Nous sommes tous tellement individualistes, et l’une des choses dont nous avons besoin en ce moment est la cohésion sociale. C’est une opportunité pour rétablir un lien social qui avait disparu. »

Tout a commencé quand Elkind a accompagné son père, son médecin et d’autres soignants travaillant sans relâche pendant la crise. C’est alors qu’il a décidé de faire de même et a commencé à faire du porte-à-porte chez les habitants de son quartier. Cependant, pour faire partie de son armée des « mains invisibles », vous devez suivre certaines règles, telles que ne pas avoir voyagé dans un autre pays pendant la période d’incubation du virus de 14 jours, ne montrer aucun symptôme du COVID-19 ou ne pas avoir été en contact avec une personne ayant contracté le virus.

mãos invisíveis 2 - volontaires

L’initiative a commencé par un groupe Facebook, mais la nouvelle s’est répandue très rapidement et le groupe a été contraint de créer un site Web et de distribuer des brochures en sept langues différentes. Aujourd’hui, il est même possible de passer des commandes d’achats et de médicament directement sur leur site officiel et ils envisagent d’étendre le service à d’autres villes, comme Boston, Los Angeles, San Francisco, Washington et Londres.

 

Photos : reproduction

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook