Animaux

Un aéroport utilise des chiens pour détecter le Covid et les résultats sont impressionnants

2020-10-05

Un aéroport utilise des chiens pour détecter le Covid et les résultats sont impressionnants

Les chiens sont de grands renifleurs, pas étonnant qu’ils soient utilisés depuis des siècles dans les services de police du monde entier. C’est dans cet esprit que l’aéroport d’Helsinki, en Finlande, a décidé de faire un test et de commencer à les utiliser pour renifler le Covid. Le résultat est impressionnant et les recherches montrent qu’ils sont non seulement capables de renifler le coronavirus avec une certitude de presque 100 %, mais qu’ils sont aussi beaucoup plus rapides que les tests de laboratoire.

caes farejadores aeroporto helsinki 1 - aéroport utilise chiens pour détecter covid

Tout a commencé lorsqu’un groupe de recherche de la faculté de médecine vétérinaire de l’université d’Helsinki a lancé une étude dont les résultats ont montré que les chiens étaient capables de sentir le virus avec une certitude de presque 100 %. En outre, ils sont capables de détecter le virus avant même que les symptômes ne se manifestent, ce qui est impossible jusqu’alors avec les tests de laboratoire.

caes farejadores aeroporto helsinki 2

Selon Anna Hielm-Bjorkman, professeur à l’université d’Helsinki, il s’agit d’une méthode prometteuse : « Si elle fonctionne, elle sera une bonne méthode de dépistage pour d’autres maladies », a-t-elle expliqué. Une méthode efficace à appliquer dans les aéroports, le passager doit juste se frotter la peau avec un chiffon, qui est placé dans un conteneur fermé, puis à côté du chien renifleur. De cette façon, le passager n’entrera pas en contact direct avec le chien et aura le résultat de son test seulement 10 secondes plus tard.

caes farejadores aeroporto helsinki 3

Le réseau aéroportuaire finlandais met déjà l’idée en pratique depuis le début du mois de septembre et a engagé pour cela 4 chiens renifleurs très bien entraînés. « Les chiens ont besoin de se reposer de temps en temps. Pendant que deux chiens travaillent, les deux autres font une pause. Le service est principalement destiné aux passagers arrivant de l’étranger », a déclaré Susanna Paavilainen, qui fait également partie du groupe de recherche de l’université d’Helsinki.

 

Photos : finavia.fi

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook