Personnes âgées

Cet homme se rend tous les jours à la fenêtre de l’hôpital où sa femme est hospitalisée pour lui faire une sérénade

2020-11-12

Cet homme se rend tous les jours à la fenêtre de l’hôpital où sa femme est hospitalisée pour lui faire une sérénade

Il est faux de penser que les sérénades d’amour ne sont réservés qu’aux films romantiques. En raison de la deuxième vague de la pandémie en Europe, un couple de personnes âgées a été séparé dans la ville de Piacenza, en Italie. Avec des règles de visite restrictives, Stefano ne peut pas rendre visite à sa femme Carla, qui a été admise à l’hôpital Castel San Giovanni depuis qu’elle a été diagnostiquée avec le Covid. Mais il parvient à montrer qu’il est à ses côtés, quelles que soient les circonstances et chaque jour, il s’assied devant la fenêtre de la chambre de Carla pour lui jouer une sérénade.

joue une sérénade à sa femme

Inutile de dire que la scène est devenue virale sur Internet après qu’un inconnu ait décidé de la partager. Assis sur un tabouret, il affronte le froid et se met à chanter les chansons préférées de sa femme, qui écoute tout derrière la fenêtre de sa chambre. Cela ressemble à une image de film, mais c’est la vie qui montre qu’il n’y a rien de plus important que l’amour et la complicité, surtout dans des moments comme celui que nous vivons.

joue une sérénade à sa femme

À l’âge de 81 ans, Stefano a dû demander la permission au conseil d’administration de l’hôpital, afin qu’il puisse entrer dans la cour intérieure de l’enceinte avec son accordéon. Et le plus merveilleux, c’est que ce n’est pas seulement sa femme qui en profite, mais toutes les autres personnes hospitalisées qui peuvent entendre sa sérénade. La musique et ce geste d’amour envahissent l’hôpital et apportent plus d’espoir et de joie dans la vie des gens. C’est parfois comme ça que la force de l’amour devient encore plus évidente !

 

 

Photos : reproduction

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook