Science

Le petit-fils de Jacques Cousteau veut construire le plus grand centre de recherche sous-marine du monde

2020-09-17

Le petit-fils de Jacques Cousteau veut construire le plus grand centre de recherche sous-marine du monde

Le fils d’un poisson est un petit poisson, c’est ça ? Dans ce cas, nous pouvons le remplacer par « petit-fils », puisque Fabien Cousteau – le petit-fils de Jacques-Yves Cousteau, a décidé de suivre les traces de son grand-père et de construire le plus grand centre de recherche sous-marine au monde. Comme son grand-père, il a consacré sa vie à percer les mystères de la vie sous-marine et se concentre sur un nouvel objectif : la construction du Proteus. En l’honneur du Dieu de la mer mythologique, le laboratoire sera un habitat de plus de 300 mètres carrés pour les chercheurs en océanographie.

proteus Cousteau 1

Doté de laboratoires de pointe, le centre permettra aux chercheurs de traiter leurs échantillons en temps réel et sera situé sur la côte de Curaçao, à 18 mètres de profondeur. Selon Fabien, Proteus sera comme l’ISS – Station Spatiale Internationale – mais sous la mer. « Proteus offrira un accès sans précédent à l’océan non seulement aux océanautes et aux scientifiques à bord, mais aussi au monde entier », déclare le Français.

proteus Cousteau 2

Suivant l’idéologie de son grand-père, selon laquelle les gens protègent ce qu’ils aiment, aiment ce qu’ils comprennent et comprennent ce qu’on leur enseigne, son objectif est de rapprocher les connaissances maritimes de la population générale, car il sera ainsi plus facile d’encourager un réel changement en matière de conservation des espèces marines. « Il y aura sur place un laboratoire de production de pointe qui permettra la transmission en direct des conférences, des connexions sur les réseaux sociaux et des interviews de la presse. Ce type d’accès à l’océan est nécessaire pour que des changements puissent être apportés », explique-t-il.

proteus Cousteau 3

Hautement technologique, l’aménagement du centre vise à maximiser la qualité de vie des personnes vivant sous l’eau. Ainsi, le site dispose d’un espace social central, qui est entouré de capsules qui abritent des logements, des laboratoires, des installations médicales et des salles de bain. Les lucarnes permettent d’apporter autant de lumière naturelle que possible, tandis que les lumières à spectre complet permettront aux scientifiques de recevoir le minimum d’exposition aux ultraviolets nécessaire chaque jour.

proteus Cousteau 4

Vivre sous l’eau dans le confort sera bientôt possible pour ceux qui cherchent à mieux comprendre et à s’immerger véritablement dans la vie marine. « Vivre sous l’eau donne la perspective incroyable d’être résident sur le récif. Vous n’êtes plus seulement un visiteur », ajoute Sylvia Earle, biologiste marine et ambassadrice du Fabien Cousteau Ocean Learning Center.

proteus Cousteau 5

Pour faire de Proteus une réalité, Cousteau et son organisation à but non lucratif – Fabien Cousteau Ocean Learning Center – sont en train de collecter les 135 millions de dollars de fonds nécessaires à la construction de la base. Avec ce projet, il espère sensibiliser à la nécessité de faire progresser la recherche océanographique. « Bien que je sois un grand défenseur de l’exploration spatiale – et un jour je je rêverais d’explorer les eaux de Mars – pourquoi aller à des centaines de milliers de kilomètres quand on peut plonger sous l’eau sur notre propre planète Terre ? »

 
 
Photos : Instagram

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook