Technologie

Des fenêtres qui bloquent la chaleur et produisent de l’électricité

2020-08-07

Des fenêtres qui bloquent la chaleur et produisent de l’électricité

Dans la quête de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour contenir le réchauffement climatique, l’une des attitudes les plus efficaces que nous puissions avoir est de réduire la consommation d’énergie et d’essayer d’éviter autant que possible l’utilisation de la climatisation. C’est dans cette optique que des chercheurs de l’université RMIT de Melbourne, en Australie, ont mis au point un revêtement transparent novateur pour les fenêtres, qui, en plus de bloquer la chaleur, produit de l’électricité grâce à une solution intelligente et peu coûteuse.

spray transparente janelas 1 - fenêtres intelligentes

Ultra-mince, le revêtement a les mêmes performances que les fenêtres en verre intelligentes, mais à un coût bien moindre. En effet, les fenêtres faites d’électrodes transparentes, bien qu’elles offrent un revêtement transparent hautement conducteur qui laisse passer la lumière visible, sont fabriquées selon des procédés qui prennent du temps et qui dépendent de matériaux coûteux.

spray transparente janelas 2

Ce nouveau produit, qu’on peut mettre en place par pulvérisation, en plus d’être une solution rapide et évolutive basée sur des matériaux moins chers et disponibles, peut représenter une révolution dans les techniques de réduction de l’énergie. « Les fenêtres intelligentes et le verre à faible émissivité peuvent aider à réguler les températures à l’intérieur d’un bâtiment, ce qui présente de grands avantages environnementaux et des économies financières, mais elles restent coûteuses et difficiles à fabriquer », explique Della Gaspera, maître de conférences et membre du DECRA au Conseil australien de la recherche du RMIT.

spray transparente janelas 4 - fenêtres intelligentes

La méthode peut également être utilisée sur des fenêtres déjà installées, qui peuvent donc être facilement optimisées. Selon Mme Gaspera : « Le but ultime est de rendre les fenêtres intelligentes beaucoup plus accessibles, de réduire les coûts énergétiques et de diminuer l’empreinte carbone des bâtiments neufs et rénovés. » La recherche complète peut être consultée ici.

Comment ça marche

Le revêtement est 100 fois plus fin qu’un cheveu humain, ne laissant passer que la lumière visible, tout en bloquant la lumière ultraviolette nocive et la chaleur sous forme de rayonnement infrarouge, grâce à un procédé que les scientifiques ont baptisé « pyrolyse par pulvérisation ultrasonique », qui permet de fabriquer des revêtements uniformes et lisses de haute qualité optique et électrique.

spray transparente janelas 4 - fenêtres intelligentes

Après avoir créé un fin brouillard qui forme de très petites gouttes de taille uniforme, cette solution est pulvérisée sur une couche de support chauffée comme le verre. Une fois sur la partie chaude, une réaction chimique est déclenchée, décomposant le précurseur en un résidu solide qui se dépose sous la forme d’un revêtement ultra-fin. Tous les sous-produits de la réaction sont éliminés sous forme de vapeur, laissant un revêtement avec la composition souhaitée. De la technologie à l’état pur !

 

Photo 1 : RMIT University
Photos 2, 3 et 4 : Unsplash

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook