Sport

Des malvoyants participent au Run in Lyon grâce à une initiative inspirante

2019-10-12

Des malvoyants participent au Run in Lyon grâce à une initiative inspirante

Marcher dans la rue, faire les courses à l’épicerie, admirer le paysage depuis la fenêtre de la voiture, aller au cinéma et même prendre une douche. Toutes ces activités quotidiennes, simples pour la plupart des gens, constituent un véritable défi pour les malvoyants. Qu’en est-il du sport ? La clé d’une vie saine est l’exercice constant, mais comment l’intégrez-vous dans la vie des personnes à handicapes ? Déficiente visuelle depuis sa naissance, Stephanie Ferchichi a pratiqué diverses activités sportives depuis son enfance, grâce à ses parents qui l’ont toujours encouragée.

run in Lyon duo 8

Elle a déjà fait de la planche à voile, skié, été championne de natation et a même participé aux Jeux paralympiques de Londres en 2012, également en tant que nageuse. Elle s’est par la suite marié, a eu deux enfants et a arrêté sa carrière de sportive de haut niveau. Aujourd’hui, Stephanie a pu retrouver le plaisir de faire du sport grâce à une initiative de la SNCF, l’une des plus grandes entreprises ferroviaire au monde et fierté de notre pays.

run in Lyon duo 5

La société, qui exploite environ 14 000 trains par jour et emploie plus de 250 000 personnes, a conclu un partenariat avec plusieurs associations qui promeuvent l’intégration des malvoyants et autres personnes handicapées dans le marché du travail. Consciente de l’importance de l’exercice régulier, pour la santé des personnes et par conséquent leurs performances au travail, l’entreprise encourage également ses employés à faire du sport et à participer à des compétitions telles que Run in Lyon, qui s’est déroulée le 6 octobre dernier à Lyon. Si des dizaines d’entreprises ont engagé leurs employés avec pour objectif principal de renforcer le travail d’équipe, seule la SNCF comptait plus de 600 employés disposés à participer aux différentes épreuves (10 km, semi-marathon et marathon). En plus de Stéphanie et Sandrine, engagées sur le 10 km, la SNCF avait également inscrit deux autres duos sur les semi-marathon et marathon.

run in Lyon duo 2

Néanmoins, si la beauté du sport réside dans les relations avec les autres, dans l’encouragement, le travail d’équipe et dans le fait de savoir que la compétition est beaucoup plus important que la victoire, l’entreprise a encore élargi cette initiative. C’est à travers ce projet que Stéphanie a rencontré Sandrine Cartier, une employée de SNCF. Réunies il y a quelques mois, les partenaires sportives ont participé à l’épreuve du 10 km et l’ont faite en duo.

run in Lyon duo 6

Pour terminer les 10 kilomètres de course, elles se tenaient par une petite corde, étaient contraintes à un excellent travail d’équipe et à beaucoup de motivation. Et elles l’ont fait ! En à peine plus d’une heure, elles ont franchi la ligne d’arrivée, le sourire aux lèvres. Peu importe le classement final, et encore moins la victoire, même si elles ont reçu une médaille pour avoir terminé la course. Après tout, le véritable esprit du sport réside aussi dans la communion des forces et, surtout, dans l’humilité.

run in Lyon duo 4

Des initiatives comme celle-ci nous montrent l’urgence de créer des politiques publiques pour l’inclusion de chacun, malvoyants ou avec n’importe quel autre handicap dans tous les domaines de la société, car ce n’est qu’alors que nous pourrons construire une communauté juste et consciente de l’importance du sens de la communion. Pour en savoir plus sur ces femmes extraordinaires, regardez la vidéo ci-dessous :

 

Vous pouvez également regarder l’interview complet de Stéphanie et Sandrine ici.

 

Photos 1 à 4 : Quokkamag
Photo 5 : Run in Lyon

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook