Empathie

Elle a dû fermer son magasin de fleurs en raison de la pandémie, mais a distribué des bouquets aux employés de l’hôpital

2020-11-11

Elle a dû fermer son magasin de fleurs en raison de la pandémie, mais a distribué des bouquets aux employés de l’hôpital

Avec la deuxième vague de la pandémie de coronavirus en Europe, des milliers d’entreprises ferment malheureusement leurs portes. La fleuriste Murielle Marcenac, de Perpignan, est dans cette situation, mais elle a décidé de surmonter ce moment difficile en apportant de la joie dans la vie des gens. Après avoir fermé son magasin, elle a décidé de ne pas gaspiller les fleurs et de distribuer des bouquets à tout le personnel de l’hôpital de la ville.

buques de flores hospitais 2 - bouquets pour les professionnels de santé

« Je devais prendre une décision et je ne voulais pas gaspiller les fleurs. Au lieu de pleurer sur mon sort, je me suis dit qu’il fallait faire sourire les gens, surtout dans des moments comme celui-ci », a-t-elle expliqué dans une interview au HuffPost. Comme pour beaucoup de gens, ce n’est pas une période facile pour Murielle. Nous vivons une période d’incertitude, mais il est essentiel de valoriser les professionnels de santé qui ont passé toute l’année à travailler beaucoup plus que d’habitude.

buques de flores hospitais 3 - bouquets pour les professionnels de santé

Après avoir fait les bouquets, le fleuriste a placé tous les arrangements dans le coffre de sa voiture et s’est dirigé vers l’hôpital. Pour éviter la contamination, elle laisse elle-même les arrangements sur le toit des voitures des professionnels de santé, qui disposent généralement de leur propre parking. L’objectif était de remercier les médecins et les infirmières qui travaillent deux fois plus ces derniers temps. « Il est important de leur montrer mon soutien car pour le moment c’est compliqué. Ils en ont besoin, il faut se soutenir dans des moments comme celui-ci et ne pas être en colère », a-t-elle expliqué.

buques de flores hospitais 4 - bouquets pour les professionnels de santé

Son initiative est loin d’être terminée. Murielle dit qu’elle continuera à distribuer des bouquets de fleurs jusqu’à ce que son magasin soit en rupture de stock. Son intention est de faire de même dans d’autres hôpitaux de la région. Soyons reconnaissants envers ces personnes qui consacrent leur vie pour en sauver tant d’autres !

Photos : Facebook

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook