Environnement

Des étudiantes brésiliennes créent des mini-fusées pour reboiser les zones dévastées

2020-10-15

Des étudiantes brésiliennes créent des mini-fusées pour reboiser les zones dévastées

Avec l’Amazonie et le Pantanal qui subissent des incendies de plus en plus colossaux, la nécessité de reboiser ces zones dévastées est urgente. Et pour cela, nous comptons sur l’aide de brillants esprits et de la technologie ! Trois étudiantes brésiliennes de l’école agricole du Paraná, âgés de 14, 15 et 16 ans, ont développé des mini-fusées capables de reboiser des zones dévastées difficile d’accès.

Le projet est finaliste d’un prix national et a été développé après un incendie majeur qui a dévasté un parc national dans la région. Estephany da Silva Alves – 15 ans, était chez elle lorsqu’un incendie s’est déclaré dans le parc national de l’Ilha Grande, qui a détruit 68% de la zone préservée en 2019 et a menacé les communautés environnantes.

mini foguetes para reflorestar areas devastadas 1 - des mini-fusées pour reboiser

C’est alors que les étudiants de l’enseignement technique en agriculture ont créé un prototype de mini-fusée qui transporte des semences dans les zones qui ont subi les incendies, mais qui sont difficiles d’accès. Fabriqués en tube de PVC et alimentés par un combustible naturel, une pile et une mèche d’allumage, les mini-fusées ont été développés pour un coût unitaire de seulement 50 reais (moins de 10 euros), et le prototype peut aller jusqu’à 300 mètres.

Les graines sont transportées dans un compartiment spécial dans le « bec » des fusées. Lorsqu’il atteint sa hauteur maximale, ce compartiment s’ouvre et les graines sont répandues sur le sol, avec la capacité de reboiser d’une superficie de 284 mètres carrés. Développé en partenariat avec leur professeur Emmanuel Zullo Godinho, qui enseigne la production des sols et des plantes, l’objectif est de répandre des graines indigènes, comme l’ipê et la pitanga, et voir les premières pousses sortir de terre en seulement 4 mois.

mini foguetes areas devastadas 2

« Notre projet, « Reboiser avec des mini-fusées : des graines pour l’avenir », utilise initialement deux graines. L’ipê, issu de la sylviculture, la plantation d’arbres ; et la pitanga, issue la culture fruitière, ce qui permettra ainsi de recomposer une zone de végétation indigène » explique le professeur.

En raison de la pandémie et de la sécheresse actuelle, les premiers lancements des fusées devraient avoir lieu à partir de décembre, la saison des pluies au Brésil. « La reforestation dans une zone brûlée n’est pas facile. Les graines que les mini-fusées transporteront ont déjà commencé à être sélectionnées dans la région, elles sont tout à fait adaptées », a déclaré Godinho.

queimadas amazonia

Tout a commencé lors d’un salon des sciences, mais le projet des filles a reçu une telle attention qu’elles ont été appelées à l’inscrire à un festival international. Aujourd’hui, il est l’un des dix finalistes du prix Answers for Tomorrow, promu à l’échelle mondiale par Samsung pour encourager les écoles publiques à créer des solutions technologiques. « Cela a été une excellente occasion d’en apprendre davantage, d’aider l’environnement, de sensibiliser les gens à la destruction des incendies et à la nécessité de reboiser. Et elles se produisent dans de nombreux endroits au Brésil maintenant », dit Estephany.

 

Photos 1 et 2 : Colégio Agrícola Estadual Adroaldo Augusto Colombo
Photo 3 : Victor Moriyama

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook