Animaux

De faux œufs avec GPS pour sauver les tortues et localiser les chasseurs

2020-10-08

De faux œufs avec GPS pour sauver les tortues et localiser les chasseurs

Grâce à la technologie, l’avenir des tortues de mer a des chances d’être beaucoup plus prometteur. Les chercheurs de l’organisation environnementale Paso Pacífico ont mis au point une méthode innovante pour sauver l’espèce, en fabriquant de faux œufs équipés de GPS. De cette façon, en plus d’identifier les itinéraires empruntés par les chasseurs illégaux, il est possible de sauver ces tortues menacées.

ovos com gps salvar tartarugas 1 - tortues

En Amérique centrale, les œufs des tortues de mer sont vendus comme délices dans les bars et les restaurants. Pour maintenir ce commerce, des chasseurs illégaux volent les œufs sur les plages avant même qu’ils ne puissent éclore, malgré le fait que ces espèces en voie de disparition. On estime qu’actuellement 90 % des œufs de tortue font l’objet d’un trafic, ce qui constitue une réelle menace pour l’espèce.

ovos com gps salvar tartarugas 2

Le projet a été développé en 2015, lorsque l’Agence américaine pour le développement international (USAID) a lancé le Wildlife Crime Tech Challenge, qui récompense les meilleurs projets visant à lutter contre la chasse illégale. La gagnante est Kim Williams-Guillén, une scientifique de l’organisation environnementale Paso Pacífico.

ovos com gps salvar tartarugas 2

L’idée est aussi simple que géniale. Équipés d’un GPS, les œufs sont fabriqués à l’aide d’une imprimante 3D et servent de pisteurs pour identifier les chasseurs illégaux. A l’intérieur, ils ont un appareil GPS qui émet des signaux toutes les heures. En étant mélangés dans les nids, avec du sable et du mucus, les faux œufs sont pratiquement impossibles à distinguer des vrais et ne présentent aucun risque pour la couvée. L’appareil est appelé InvestEGGator.

ovos com gps salvar tartarugas 4

Jusqu’à présent, 101 faux œufs ont été disséminés le long de quatre plages du Costa Rica. Parmi eux, 25 sont tombés entre les mains de chasseurs. L’idée des chercheurs n’est pas de trouver le voleur, mais de retracer le parcours de l’œuf jusqu’à ce qu’il atteigne les mains des trafiquants et des criminels, en visualisant les zones de commerce illégal d’œufs de tortues.

 

Photos : divulgation

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook