Culture

La Belgique déclare les librairies comme des lieux de première nécessité pendant la pandémie

2020-11-09

La Belgique déclare les librairies comme des lieux de première nécessité pendant la pandémie

À une époque où les gens lisent de moins en moins et où l’on discute de l’avenir du livre, la Belgique donne l’exemple et déclare toutes les librairies du pays comme des lieux de première nécessité pendant la pandémie. Ainsi, lors de la deuxième vague de la pandémie de coronavirus en Europe, dans le pays, en plus des pharmacies, supermarchés et hôpitaux, les librairies resteront ouvertes.

belgica livrarias abertas pandemia 1

Après des mois d’enfermement, tous les pays européens ont rouvert l’économie à la mi-juin, cependant, quelques mois plus tard, de nouveaux cas ont commencé à apparaître. Aujourd’hui, plusieurs pays sont à nouveau en quarantaine afin de contenir la deuxième vague et de ne pas surcharger les hôpitaux. Mais qu’en est-il de la santé mentale des gens ? Cette préoccupation est réelle et la raison pour laquelle la Belgique a déclaré le livre un atout essentiel.

belgica livrarias abertas pandemia 2

Selon les Belges, la lecture permet de faire face à l’angoisse causée par la pandémie et de supporter les dures périodes d’isolement social. Si l’OMS avait déjà déclaré que la dépression était la maladie la plus invalidante aujourd’hui, les experts affirment que la pandémie aggrave les maladies mentales existantes et contribue au diagnostic de nouvelles personnes.

belgica livrarias abertas pandemia 3

« Il nous semble essentiel de fournir des soins de santé mentale à tous les Belges. La culture a un rôle énorme à jouer dans ce domaine », a déclaré le gouvernement après l’annonce. Grâce à cette mesure, les citoyens auront accès, grâce à une licence exclusive, à des librairies proches de leur domicile.

belgica livrarias abertas pandemia 4

Pour le Premier ministre Alexandre de Croo, « Le livre correspond à un besoin clair dans une période d’angoisse, d’incertitude, qui renvoie chacun à sa propre mortalité, la précarité de l’existence ». Travail à distance, isolement social, doutes et craintes sur l’avenir, la culture n’a jamais été aussi essentielle.

 

Photos : Unsplash

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook