Environnement

La bière invendue en Australie sera transformée en biogaz

2020-09-01

La bière invendue en Australie sera transformée en biogaz

Si le monde avait déjà intégré que dans la nature rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, nous ne serions certainement pas confrontés à tous les problèmes environnementaux d’aujourd’hui. Je suis heureux que certaines personnes aient déjà compris cela et mettent l’idée en pratique. Faisant un grand pas vers la lutte contre les déchets, la ville d’Adélaïde – en Australie – transforme toute la bière invendue en raison de la pandémie en biogaz, qui est à son tour transformé en énergie renouvelable.

usina na austrália - transformation de bière en biogaz

En effet, avec la pandémie, de nombreux bars et restaurants ont été fermés et avec eux, de nombreux produits ont commencé à se gâter, parmi lesquels des centaines de fûts de bière. Alors, que faire de ces boissons, puisque la durée de conservation est très courte après l’ouverture du fût ? La solution a été trouvée grâce à un partenariat avec l’usine de traitement des effluents de SA Water à Glenelg, une entreprise publique australienne qui dessert environ 1,5 million de personnes. Depuis le début de la pandémie, l’entreprise mélange de la vieille bière avec des boues d’épuration pour créer un biogaz puissant et générer de l’énergie propre. 

cerveja transformada em biogas 1

Très efficace en raison de la forte teneur en calories de la boisson, toute cette énergie suffirait à alimenter environ 1 200 foyers par mois. Selon l’entreprise, jusqu’alors, environ 80 % de l’énergie produite par l’usine provenait des déchets organiques industriels et du traitement des eaux usées. Cependant, à partir de la bière, la production locale d’énergie a atteint des niveaux jamais observés auparavant. Avec l’ajout d’environ 150 000 litres de bière périmée par semaine, l’usine a atteint un record de 355 200 mètres cubes de biogaz en mai, et 320 000 mètres cubes supplémentaires en juin.

caminhão da usina

« Nos digesteurs de biogaz assoiffés font leur part de travail. Avec cet horrible régime, il n’est pas surprenant qu’ils produisent autant de gaz« , plaisante Lisa Hannant, directrice de la production et du traitement de l’usine. Selon elle, cette solution peut être mise en œuvre dans d’autres endroits même après la fin de la pandémie, car elle constitue une alternative durable pour les déchets industriels qui seraient autrement difficiles à éliminer et à traiter.

cerveja transformada em biogas 2 - bière

Selon elle, nous devons commencer à considérer les aliments et les boissons après leur date de péremption comme une matière première pour créer un monde plus durable, car la bière était comme de « l’or liquide » pour les digesteurs et contribuait à la production d’énergie record de l’usine.

 
Photos 1 et 3 : Glenelg Wastewater Treatment Plant
Photos 2 et 4 : Unsplash

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook