Architecture

La plus grande maison imprimée en 3D d’Europe, montée en 3 semaines

2020-08-11

La plus grande maison imprimée en 3D d’Europe, montée en 3 semaines

Objets de décoration, jouets, pièces automobiles, organes du corps humain et maisons. L’univers de l’impression 3D est immense et il reste encore beaucoup à explorer. Avec 91 mètres carrés, la plus grande maison d’Europe fabriquée en imprimante 3D vient d’être inaugurée. Avec 2 étages, 2 salons, 2 chambres, cuisine et salle de bain, la résidence représente le début d’une révolution dans le domaine de la construction et du logement et a été achevée en seulement 3 semaines, ce qui était inimaginable avant la popularisation de cette technologie.

maior casa europa impressa em 3d 2

Fabriquée par l’entreprise belge de construction durable Kamp C, le matériau utilisé était un mélange spécial de ciment, qui, éjecté par la buse de l’imprimante, permet de monter le bâtiment en moins d’un mois. Après l’assemblage de la structure, les employés de l’entreprise ont ajouté le toit, les fondations, le plancher, les fenêtres, les portes, la plomberie et l’électricité. Durable, la maison dispose d’un plancher chauffant et de panneaux solaires.

maior casa europa impressa em 3d 3

L’utilisation d’imprimantes 3D aura un impact sur les coûts de construction, et cela pourrait encore diminuer grâce à un meilleur contrôle de ce qui est produit et à la réduction des déchets de matériaux. Toutefois, ce ne sont pas les seuls avantages de la technique. Selon Marijke Aerts, chef de projet : « La résistance à la compression du matériau est trois fois plus élevée que celle de la brique de construction rapide classique. Grâce à la technologie d’impression utilisée, nous avons pu économiser environ 60 % en termes de matériel, de temps et de budget ».

Et les économies réalisées sur les coûts de construction sont non seulement importantes pour votre poche, mais surtout pour l’environnement, car la fabrication du béton crée 1 tonne de CO2 pour chaque tonne de matériau, ce qui en fait l’une des méthodes de construction les plus dommageables pour la nature. Surnommée « fabrication additive », une maison imprimée en 3D offre encore une structure plus exclusive ou personnalisable, comme la création de tours, de parties arrondies, de salons encastrés et d’autres conceptions créatives, qui coûtent beaucoup de temps et d’argent lorsqu’elles sont construites à l’aide de techniques traditionnelles.

Inaguração da casa, localizada na Antuérpia

 

Photos : Kamp C et Jasmiens Smets

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook