Détente

Le confinement aurait rapproché les parents de leurs enfants

2020-06-29

Le confinement aurait rapproché les parents de leurs enfants

De toutes les innombrables révolutions que la pandémie de coronavirus a apportées dans nos vies, les relations familiales n’ont jamais autant changé en si peu de temps. Si auparavant de nombreux parents se plaignaient du manque de temps pour profiter de leur famille, l’isolement social les a rapprochés de leurs enfants et des recherches récentes ont montré que beaucoup ont désormais l’intention de créer une nouvelle normalité.

pandemia aproximou pais e filhos 1

Une étude a été publiée la semaine dernière par la Canadian Men’s Health Foundation, une organisation à but non lucratif, et vise à comprendre l’impact de la quarantaine sur leur rôle de parents. Selon la ministre canadienne de la santé, malgré tous les défis que représente le travail avec les enfants à la maison, les répercussions sont plus positives que négatives : « Bien que les familles aient été confrontées au stress et aux défis liés au COVID-19, il est indéniable que les parents ont eu une occasion en or de prendre le temps de ralentir et de se rapprocher de leurs enfants. »

Résultats de l’étude

40 % des sondés estiment que la pandémie a eu un impact positif sur leur rôle de père, 52 % sont plus conscients de leur importance en tant que père et 60 % se sentent plus proches de leurs enfants. La moitié des personnes interrogées ont déjà décidé de s’impliquer davantage en tant que père à l’avenir. En outre, près des deux tiers ont accordé davantage de temps à leurs enfants pendant le confinement, et environ la moitié prévoient de continuer à le faire lorsque les restrictions prendront fin. De même, 46% espèrent pouvoir continuer à passer autant de temps avec leurs enfants même après le coronavirus.

pandemia aproximou pais e filhos 2 - parents

Dal Watson est l’un de ces parents canadiens. Chef cuisinier, il est au chômage depuis mars, mais il voit le côté positif de la situation : « Je suis au chômage depuis mars et c’est stressant, mais le côté positif est que j’ai pu passer beaucoup plus de temps avec mes filles. Je passe beaucoup de temps en cuisine à la maison pour apprendre à mes enfants à cuisiner. Nous prenons le temps de nous asseoir en famille et nous mangeons ensemble, ce qui n’arrivait pas très souvent lorsque je travaillais. Je suis reconnaissant pour le temps supplémentaire que j’ai avec ma famille », explique-t-il.

Une nouvelle normalité

Les implications économiques que la pandémie aura sur le monde seront certainement nombreuses. Mais en fin de compte, cela n’a-t-il vraiment eu que des conséquences désagréables ? Le temps est venu de repenser le monde, un monde plus juste, plus durable et qui valorise davantage les relations sociales et familiales. Selon les études, au fur et à mesure de l’évolution de la pandémie, les parents ont exprimé leur inquiétude de revenir à cette « ancienne normalité » et le désir de créer une nouvelle normalité à partir de maintenant.

pandemia aproximou pais e filhos 3 - parents

La vie trépidante, basée uniquement sur la rentabilité, crée une légion de familles qui ne se connaissent pas et cela pourrait avoir un impact sérieux sur les nouvelles générations. Après des mois d’isolement social, les parents ont commencé à réaliser l’importance de prendre un repas en famille, d’étudier avec leurs enfants et de savoir quand arrêter de travailler.

parents

« Nous savons que la présence active et positive des parents dans la vie de leurs enfants a un effet positif sur leur bien-être physique et mental et réduit la fréquence de leurs comportements négatifs », a noté le Dr David Kuhl, professeur de médecine à l’UBC et co-auteur de la recherche. Accédez à la recherche complète ici.

 

Photos : Unsplash

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook