Santé

Les personnes optimistes subissent moins de pertes de mémoire

2020-12-17

Les personnes optimistes subissent moins de pertes de mémoire

Nous parlons très régulièrement de l’importance de l’optimisme pour la santé mentale, mais de nouvelles recherches suggèrent que la pensée positive offre également d’innombrables autres avantages aux gens. La première concerne la mémoire, comme le dit un chercheur de la Northwestern University, aux États-Unis, les personnes optimistes souffrent moins de pertes de mémoire.

pessoas otimistas memoria melhor 1

Selon l’enquête, des facteurs physiques et émotionnels peuvent affecter négativement notre capacité à conserver des informations tout au long de la vie. Par conséquent, rester à l’écart du stress influence directement notre santé physique et nos capacités cérébrales à long terme. L’équipe a examiné 991 adultes d’âge moyen et âgés aux États-Unis entre 1995 et 2014, et le résultat est que les personnes plus enthousiastes et plus heureuses – ce que les psychologues appellent « l’affect positif » – sont moins susceptibles de subir un déclin de la mémoire en vieillissant.

pessoas otimistas memoria melhor 2 - les optimistes ont une meilleur mémoire

Dans chaque évaluation, les participants ont rapporté une série d’émotions positives qu’ils ont vécues au cours des 30 derniers jours. Ensuite, ils ont également effectué des tests de performances de la mémoire. La conclusion est que le rôle de l’affect positif dans le vieillissement en bonne santé de la population semble devenir de plus en plus clair.

pessoas otimistas memoria melhor 3 - les optimistes ont une meilleur mémoire

Cependant, les chercheurs ont également examiné l’association entre l’affect positif et la mémoire, en prenant en compte l’âge, le sexe, l’éducation, la dépression, l’affect négatif et l’extraversion. « Nos résultats ont montré que la mémoire diminuait avec l’âge. Cependant, les personnes ayant des niveaux plus élevés d’affect positif avaient un déclin de mémoire moins prononcé, après près de deux décennie d’observation », a conclu Emily Hittner, auteure principal de l’article.

 

Photos : Unsplash

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook