Environnement

Les plastiques jetables sont désormais interdits sur l’Everest

11/09/2019

Les plastiques jetables sont désormais interdits sur l’Everest

Rien que cette année, plus de 11 tonnes de déchets ont été ramassées sur le mont Everest, l’un des endroits les plus reculés de la planète. La plus haute montagne du monde attire des milliers de grimpeurs chaque année, mais les préoccupations environnementales n’accompagnent pas systématiquement le tourisme. En conséquence, le gouvernement népalais vient d’interdire la présence de plastiques jetables dans la région.

https://quokkamag.com/pt/pepsico-comeca-a-vender-agua-em-lata-e-sai-na-frente-na-luta-contra-o-consumo-de-plastico/

L’interdiction, qui entrera en vigueur en janvier 2020, concerne tous les types de plastique – sacs, pailles, bouteilles d’eau et emballages alimentaires -, ce qui limitera considérablement les visiteurs qui seront contraints de trouver des solutions durables pour leur voyage. Radicale mais essentielle, cette mesure est le seul moyen de contenir les touristes non éduqués, qui laissent des déchets sur les sentiers au fur et à mesure de leurs déplacements.

platico-proibido-everest-3

Le tourisme représente environ 5% du PIB du pays, mais à chaque expédition de nettoyage, le gouvernement investit environ 180 000 €. C’est pourquoi le Népal lancera la campagne «Visit Nepal» l’année prochaine, afin de sensibiliser les plus de 2 millions de touristes attirés par la région.

platico-proibido-everest-2

Selon les experts, le voyage vers l’Everest dure environ 50 jours et l’investissement est aux alentours de 40 000 € (y compris le billet d’avion et les frais versés au gouvernement pour l’obtention du permis d’escalade). Avec la perspective d’accueillir encore plus de personnes désireuses d’atteindre le plus haut sommet du monde, l’interdiction du plastique était plus que nécessaire.

platico-proibido-everest-4

 

Photos : Unsplash

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook