Culture

L’univers de Guillermo del Toro à découvrir dans un musée

2019-09-19

L’univers de Guillermo del Toro à découvrir dans un musée

Le réalisateur mexicain Guillermo del Toro vient d’être honoré par une salle à l’image de son univers dans un musée. La chambre, intitulée En Casa Con Mis Monstruos (À la maison avec mes monstres) est exposé au musée des Arts de l’Université de Guadalajara mais n’est certainement pas une exposition comme les autres. En effet, les courageux et les fans du réalisateur primé pourront y passer une nuit complète ! Ce service est proposé par le site Hotels.com.

quarto temático guillermo del toro 3

Inspirée par les scènes sombres et macabres de ses films de Guillermo Del Toro, la Monster Suite est rouge et contient de nombreux objets terrifiants, comme une poupée en porcelaine que vous ne voudriez certainement pas voir dans votre lit au réveil. Dans le style victorien, les clients peuvent également faire une visite nocturne de l’exposition, qui propose environ 900 installations issues des films, des bandes dessinées et de la collection personnelle du réalisateur.

quarto temático guillermo del toro 2

Cependant, l’hébergement ne peut être limité qu’à une nuit par personne les 3, 4 et 5 octobre. Mais en y réfléchissant bien : qui aurait envie de passer plus d’une nuit dans un film d’horreur ? De plus, l’hébergement ne peut être réservé que certains jours, à savoir :

  • 18 septembre – Réservation pour hébergement du 3 octobre;
  • 19 septembre – réservations pour l’hébergement du 4 octobre;
  • 20 septembre – Réservation pour l’hébergement du 5 octobre
quarto temático guillermo del toro 1

Guillermo del Toro

Cinéaste, scénariste et producteur mexicain, Guillermo del Toro a réalisé des films primés tels que The Faun’s Labyrinth, Hellboy et The Shape of Water, qui a remporté l’Oscar du meilleur film en 2017.

Il est l’un des rares réalisateurs d’Hollywood à défendre l’égalité des sexes et l’année dernière, il souhaitait que 50% des films soient tournés avec et par des femmes : « Ce n’est pas un geste, c’est une nécessité. Ce n’est pas une question de fixation de quotas ou non, parce que l’inégalité entre les sexes est un problème de notre temps. Beaucoup d’entre elles ont besoin d’être entendues, car cela ne s’est pas passé depuis des décennies, voire des siècles. Nous avons besoin de telles initiatives pour que les femmes soient reconnues. »

 

Photos : divulgation

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook