Non classé

Manifeste

09/03/2019

Manifeste

manifesto quokkamag

Nous vivons une ère informatique avec le monde à portée de clique, mais n’avons jamais été aussi mal informés. Nous recevons plus d’informations un jour qu’une personne du Moyen-Âge en recevait durant toute sa vie. Vous arrive-t-il de vous interroger sur la qualité des informations que vous consommez ? De la même façon qu’il est nécessaire de se préoccuper de son alimentation et de sa santé mentale et physique, il est essentiel d’être attentif aux nouvelles que nous ingérons depuis Internet. Beaucoup de bonnes choses arrivent constamment, mais nous ne le savons pas, puisque la plupart des sites d’informations ou journaux nous inondent d’un flux continu de tragédies. Nous sommes fatigués de cette vision négative et dégradante du monde. Nous croyons au pouvoir de l’inspiration, de l’optimisme et du bonheur partagé afin de construire un monde meilleur.

Le Quokka est un petit marsupial Australien, considéré comme l’animal le plus heureux au monde. Il souri, même sans raison apparente, parce que vivre est déjà une bonne raison de se réjouir. Il a beaucoup à nous apprendre. Le monde est rempli de bonnes choses, c’est juste une question de perspective !

C’est une perspective que nous nous engageons à vous présenter à travers un journalisme de qualité et des gens qui en ont marre de partager de mauvaises choses et de laisser trop de place aux tragédies

Le monde est un endroit merveilleux, plein des gens inspirants et d’initiatives incroyables. c’est pour cela que nous avons décidé de créer Quokkamag. En confiant notre idée de site aux gens, beaucoup ne l’ont pas comprise et nous ont interrogés : « mais, quelles sont les bonnes nouvelles ? ». N’y a-t-il pas un problème ? Les gens sont perdus et tellement accoutumés au pessimisme, qu’ils ne savent même plus reconnaitre les bonnes nouvelles.

C’est cette lacune que nous allons combler, car c’est non seulement une question de perspective, mais surtout de transmission des bonnes informations. Apprenons à redécouvrir le bon côté du monde?

Commentaires Facebook