Environnement

Un partenariat sans précédent avec une ONG allemande permettra de retirer tout le plastique de la baie de Guanabara

2020-09-28

Un partenariat sans précédent avec une ONG allemande permettra de retirer tout le plastique de la baie de Guanabara

Considérée par beaucoup comme la plus belle baie du monde, la baie de Guanabara, à Rio de Janeiro, souffre de l’accumulation de déchets et de la pollution des bateaux et navires. Avec une superficie d’environ 400 km2, l’eau de la baie est considérée comme semi morte, mais la situation va bientôt changer. Grâce à un partenariat entre les pêcheurs artisanaux et l’ONG allemande One Earth One Ocean, l’objectif de l’initiative est de retirer tout le plastique de la baie de Guanabara et d’offrir des eaux plus propres aux habitants de la ville merveilleuse.

baia de guanabara - baie de guanabara

L’opération de nettoyage de la baie de Guanabara sera effectuée par le bateau See Elefant, qui abrite dans sa structure une usine de transformation du plastique. Le bateau est actuellement en construction en Allemagne et devrait commencer à naviguer sur les océans en 2021. Le Brésil sera le premier pays d’Amérique latine à accueillir le bateau.

água poluída plástico

Doté de technologies capables de collecter, de séparer et de transformer le plastique en carburant, en matériau de recyclage ou directement en énergie, le See Elefant aura l’aide du See Kuh, ou vache de mer. En travaillant ensemble, le See Kuh collectera les débris marins jusqu’à un mètre de profondeur grâce à l’utilisation de ceintures réglables, ce qui minimise le risque de capture d’animaux par rapport aux filets. 

elefante do mar

Ensuite, tout les déchets seront transférés sur un tapis roulant et emmené dans de grands sacs de stockage, qui seront déposés sur le navire jusqu’à ce qu’ils soient chargés à terre, où ils seront envoyés pour être recyclés. Le navire est modulaire et entièrement démontable, de sorte qu’il peut s’adapter pour naviguer dans différents endroits sans restrictions.

see elephant

Le projet a déjà permis de nettoyer plusieurs rivières en Allemagne et en Asie, mais pour la baie de Guanabara, l’ONG a conclu un partenariat avec des pêcheurs artisanaux locaux, qui aideront à la collecte du plastique à traiter, en recevant une incitation financière pour mener à bien cette tâche importante. De cette manière, l’initiative fournira également des centaines d’emplois à la population locale.

 

Photos 1 et 2 : Unsplash
Photos 3 et 4 : divulgation

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook