Photographie

#quokkapix2019 : découvrez la grande gagnante !

06/11/2019

#quokkapix2019 : découvrez la grande gagnante !

Nous avons lancé notre premier concours de photographie en Septembre dernier, intitulé #quokkapix2019. Le but de ce concours était de sensibiliser les gens à la cause des orangs-outans, qui sont pourraient disparaître d’ici quelques années si les choses n’évoluent pas.  La grande gagnante du concours aura le privilège de devenir le parrain de la petite Popi, qui a été sauvée sur l’île de Bornéo.

Pour le concours, nous avons reçu plus de 350 photographies, envoyées depuis les quatre coins du globe ! Après une première sélection, le public a pu voter pour déterminer quelles seraient les 20 plus belles photos à aller en finale.  Et c’est ensuite notre grand jury qui a eu la lourde tâche de trancher sur quelle photo parmi ces 20 serait la grande gagnante ! Les votes se sont portées sur la magnifique photo de Martine VILTARD POULAIN ci-dessous : 

quokkapix
Masai Mara : Vers le même horizon – vainqueur #quokkapix2019

Martine est une photographe amatrice et passionnée qui ne se déplace jamais sans son appareil. Elle a été très touchée par l’objectif de notre concours. Pour elle, « être photographe animalier, c’est avoir un profond respect pour la nature, les animaux, c’est essayer de les préserver et de les protéger, c’est avoir le privilège d’en être le témoin et le devoir de partager sa beauté mais aussi sa fragilité afin de sensibiliser le monde sur une nécessité urgente d’agir. »

Popi !

En plus de la cause animale, Quokkamag parle également de tout ce qui se passe de beau dans le monde. A ce titre, nous avons demandé à Martine si elle était plutôt pessimiste ou optimiste quand à l’avenir (vous savez que nous sommes d’éternels optimistes !). Voici sa réponse : « L’avenir du monde… un grand débat ! Je suis un peu des 2 : pessimiste quand je vois le désastre écologique, la non intervention de nos pays sur la préservation de la nature et de la faune, le droit de la chasse, etc … et à la fois, je rencontre de plus en plus de gens, et de jeunes plus particulièrement, qui sont touchés par ce problème et qui sont décidés à intervenir. Alors je me dis que tout n’est pas foutu, qu’il y a de l’espoir et que tous les moyens sont bons pour que le monde prenne conscience de l’urgence écologique. J’espère y arriver en montrant cette belle faune sauvage en photo et en rappelant que malheureusement elle est en grand danger. » 

Voici enfin les deux photos qui complètent le podium de cette première édition de notre concours photo, #quokkapix2019 :

 

Photos : reproduction

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook