Science

Science : l’hormone de l’amour pourrait inverser la maladie d’Alzheimer

2020-07-29

Science : l’hormone de l’amour pourrait inverser la maladie d’Alzheimer

On estime qu’environ 35,6 millions de personnes dans le monde souffrent de la maladie d’Alzheimer et ce nombre devrait augmenter dans les prochaines décennies en raison du vieillissement de la population. Cependant, une nouvelle découverte pourrait changer le cours de la maladie, car un groupe de chercheurs a prouvé que l’ocytocine – populairement connue sous le nom d’hormone de l’amour – peut inverser la maladie ainsi que d’autres problèmes dégénératifs.

ocitocina para tratar Alzheimer 1 - hormone de l'amour et maladie d'Alzheimer

L’ocytocine est libérée par l’hypophyse et est connue pour son rôle dans le système de reproduction féminin et pour induire des sentiments d’amour et de bonheur, mais elle peut également faciliter l’apprentissage et la mémoire, comme l’ont découvert les scientifiques. Selon la recherche, l’ocytocine pourrait générer des bénéfices thérapeutiques dans les troubles cognitifs, y compris la démence, car elle peut débloquer les signaux cérébraux qui sont inactifs.

ocitocina para tratar Alzheimer 3 - hormone de l'amour et maladie d'Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie progressive dans laquelle les cellules nerveuses du cerveau et les connexions entre elles dégénèrent lentement, entraînant de graves pertes de mémoire et une détérioration des capacités motrices et de communication. Cette détérioration affecte la capacité des synapses et des neurones à s’adapter à une augmentation ou une diminution de l’activité cérébrale. Et c’est précisément cette plasticité synaptique qui est cruciale pour le développement des fonctions cognitives et d’apprentissage dans l’hippocampe – la zone du cerveau où se forment les nouveaux souvenirs et où s’acquièrent les compétences.

ocitocina para tratar Alzheimer 4

Les tests

Grâce à des tests sur des souris, les scientifiques ont constaté que les capacités de mémorisation ont augmenté, ce qui suggère que l’ocytocine peut inverser la baisse de la plasticité synaptique causé par la protéine bêta-amyloïde. La recherche a été menée par Akiyoshi Saitoh de l’université des sciences de Tokyo, qui a déclaré : « C’est la première étude au monde qui a montré que l’ocytocine peut inverser les carences induites dans l’hippocampe du rat. »

ocitocina para tratar Alzheimer 2 - hormone de l'amour et maladie d'Alzheimer

Il a également déclaré que l’ocytocine s’est récemment révélée impliquée dans la régulation des performances d’apprentissage et de la mémoire, mais qu’aucune étude n’a jusqu’à présent étudié l’effet de l’ocytocine sur les troubles cognitifs induits. Ce n’est qu’une première étape et il faut poursuivre les recherches afin que, dans un avenir proche, l’industrie pharmaceutique puisse créer un médicament efficace à base d’ocytocine pour traiter la maladie d’Alzheimer.

 

Photo 1 : Adam Harnett / SWNS
Photos 2 à 4 : Unsplash

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook