Animaux

Suite à un baby-boom, la population d’éléphants a doublé au Kenya

2020-08-20

Suite à un baby-boom, la population d’éléphants a doublé au Kenya

Avec la perte de leur habitat naturel et le braconnage de ces dernières décennies, la population d’éléphants d’Afrique est toujours considérée comme gravement menacée. Cependant, un récent baby-boom a plus que doublé le nombre d’éléphants, passant de 16 000 en 1989 à 34 800 en 2019. Les chiffres ont été récemment publiés par le parc national Amboseli du Kenya, qui a déclaré qu’il y a désormais une véritable croissance de la population d’éléphants et cela nous donne de l’espoir pour l’avenir de la race.

baby boom elefantes quenia 1

Selon l’organisation Amboseli Trust For Elephants, qui s’efforce d’assurer la conservation à long terme et le bien-être des éléphants, plus de 170 éléphanteaux sont nés dans le parc cette année, dont une paire de jumeaux, une rareté. Compte tenu du nombre de naissances, la population d’éléphants tend à augmenter de plus en plus dans le pays.

baby boom elefantes quenia 2 - baby-boom d'éléphants en Afrique

La bonne nouvelle, cependant, est le résultat du durcissement de la législation contre le braconnage dans la région, qui a toujours attiré des chasseurs illégaux à la recherche d’ivoire. Mais les politiques de protection de ces animaux n’expliquent pas à elles seules ce surplus de naissances. Selon les experts, l’environnement est également un facteur crucial, puisque ces deux dernières années, des précipitations record ont mis fin à la sécheresse qui rendait la vie difficile aux éléphants.

baby boom elefantes quenia 3 - baby-boom d'éléphants en Afrique

L’eau est vitale et c’est grâce aux fortes pluies que la végétation s’est régénérée, générant vie et prospérité dans le parc, même si de nombreuses personnes ont perdu leur maison. Moins d’éléphants sont morts de causes naturelles telles que la faim et la déshydratation, ce qui a également contribué à stimuler le boom des naissances.

baby boom elefantes quenia 4 - baby-boom d'éléphants en Afrique

Fier du résultat du contrôle rigoureux de la chasse, Najib Balala, le secrétaire de cabinet pour le tourisme et la faune, confirme que la chasse est désormais considérée comme contrôlée au Kenya : « Ces dernières années, nous avons réussi à maintenir la chasse illégale dans ce pays », a-t-il déclaré dans une récente annonce publique. Modèle de réussite, si l’Afrique a connu un déclin global de 33 % de la population d’éléphants entre 2007 et 2014, le Kenya a beaucoup à apprendre au reste du monde en matière de conservation des espèces.

 

Photos : Unsplash

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook