Empathie

Un vendeur de rue handicapé de 94 ans reçoit 84 000 dollars de dons

2020-07-27

Un vendeur de rue handicapé de 94 ans reçoit 84 000 dollars de dons

Il y a toujours quelqu’un qui a besoin d’aide, soyez à l’affût. Cette histoire a commencé lorsque la jeune Kenia Barragan marchait dans les rues de Santa Ana, en Californie, et a trouvé un vendeur de rue de 94 ans vendant des pamonhas (gâteau de maïs) dans son fauteuil roulant. Remarquant qu’il était fatigué, elle a décidé non seulement de lui offrir quelques dollars, mais aussi de raconter son histoire sur Instagram, qui a fini par devenir virale. Connu dans la région sous le nom de Don Joel, c’est grâce à l’acte de gentillesse de cette femme que des inconnus lui ont fait don de 84 000 dollars !

don-joel-ganhando-cadeira-de-rodas-nova

Le désir de l’aider est né lorsqu’elle a imaginé ses parents à la place du vieux monsieur. « J’avais de la peine pour lui. Mes parents sont déjà âgés et je détesterais voir mon père devenir vendeur de rue pour réussir à peine à survivre », explique Kenia. Don Joel a expliqué qu’il avait essayé de trouver un emploi, mais que personne ne voulait l’engager à cause de son âge. Pour survivre, son seul moyen était de vendre des pamonhas, préparés par une amie, dans les rues de la ville. A la fin de la journée, ils se réunissaient pour partager les bénéfices, qui étaient suffisants pour acheter de la nourriture mais pas pour des médicaments.

vendedor-ambulante-de-94-anos-1 - vendeur de rue 94 ans

C’est alors que Kenia a réalisé qu’elle pouvait transformer la réalité de ce vieux vendeur de rue et a lancé un appel à ses abonnés d’Instagram pour obtenir de l’aide. En une semaine seulement, des amis et de parfaits inconnus ont fini par donner 84 000 dollars ! Avec cet argent, Don Joel pourra quitter la rue et vivre une retraite décente. Kenia a également acheté un nouveau fauteuil roulant et une paire de chaussures pour qu’il puisse vivre plus confortablement. Et le plus beau dans toute cette histoire, c’est que Don Joel dit qu’il se sent maintenant de nouveau comme s’il avait 40 ans, car la gentillesse l’a fait se sentir vivant. « Il a dit qu’il irait à l’église le lendemain pour prier pour moi », dit Kenia en expliquant comment son geste l’a rendu heureux.

don-joel-na-igreja - vendeur de rue 94 ans

Mais ce n’est pas seulement sa vie qui a changé ! Kenia dit qu’elle ressent exactement la même chose et explique qu’elle essaie toujours d’aider les gens et de vivre selon ces valeurs. Aujourd’hui, elle se concentre sur les personnes handicapées et son plus grand rêve serait d’avoir son propre refuge pour les sans-abri. Le plus grand objectif est d’inciter chacun à se soucier davantage des autres, et pas seulement en termes de dons d’argent. Nous pensons souvent qu’aider n’est qu’une question d’argent, mais parler à quelqu’un qui semble solitaire ou simplement offrir un sourire à quelqu’un qui semble avoir perdu espoir peut suffire !

 

 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Came to Chase earlier and noticed this man. He was selling tamales, so I approached him and gave him the cash I had and told him to keep the tamales for someone else. I started talking to him, and he told me that because he’s old, no one will hire him, so he sells tamales for a lady, and then she gives him money at the end of the day. His name is Joel, he’s 94 years old and uses a wheelchair to get around. He can barley afford to buy his coffee and bread in the morning to eat, and doesn’t have money to pay for a phone, let alone his medication. I found all this out, just by taking a few minutes out of my day to acknowledge a stranger. I gave him my phone number, and told him to call me whenever he needs anything… this breaks my heart. If anyone wants to help him out, please reach out to me. Second video is me giving him $50 that someone donated to him and a Torta Ahogada I bought for him. He said he’s gonna go to church tomorrow and pray for me. 😭

A post shared by 🔅𝓚𝓮𝓷𝓲𝓪 𝓑𝓪𝓻𝓻𝓪𝓰𝓪𝓷🔅 (@kenia714) on

 

 
Photos : Instagram

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook