Design

Une montre faite à partir de déchets met en avant l’importance du recyclage

2020-08-12

Une montre faite à partir de déchets met en avant l’importance du recyclage

Le consumérisme caractéristique de la société actuelle est l’une des principales causes des tragédies environnementales et du réchauffement climatique. De la pratique irresponsable qui consiste à acheter ce dont on n’a pas besoin et à toujours avoir le dernier modèle de tout, est né un phénomène appelé « obsolescence programmée », où nous créons désormais des objets avec une durée de vie limitée. Cependant, nous vivons une époque de transformation et des entreprises innovantes ont fait leur apparition dans le but de changer cette façon de penser une fois pour toutes. Le pari de Vollebakn est la Garbage Watch, qui comme son nom l’indique, est une montre 100% faite de déchets.

Garbage_Watch_01

La marque utilise la méthode du upcycling, qui cherche à donner une nouvelle vie à des choses qui risqueraient de finir à la poubelle et de polluer l’environnement. Il ne pourrait y avoir d’analogie plus parfaite pour définir le produit qu’elle propose, après tout, la course à l’environnement est aussi une course contre le temps !

Garbage_Watch_02

Mais malgré le nom, l’esthétique de la montre ne reflète pas du tout les poubelles, bien au contraire. Stylé et coloré, le produit encore à l’état de prototype nous rappelle qu’aujourd’hui, il n’y a rien de plus cool que d’être durable et de penser à la planète. Dans une déclaration, la société laisse également un avertissement sur l’importance de repenser les déchets électroniques : « Aujourd’hui, la plupart des 50 millions de tonnes de déchets électroniques générés annuellement sont traités comme des déchets normaux, mais ils ne le sont pas. En fait, ils contiennent de nombreux métaux précieux, comme l’argent, le platine, le cuivre, le nickel, le cobalt, l’aluminium et le zinc. Vous trouvez 7 % de l’or de la planète dans les déchets électroniques », a expliqué le président Steve Tidball.

Garbage_Watch_03

La montre sera officiellement lancée en 2021 et est le résultat d’un partenariat entre Vollebak et le projet Wallpaper Re-Made. Pour Steve Tidball, la montre a été considérée comme l’une des premières étapes pour inventer ce qu’il faut faire avec ce que nous avons déjà afin de lutter contre la pollution de la planète. « La montre est donc née d’une idée simple : et si les déchets électroniques n’étaient pas des ordures ? Et s’ils étaient simplement un matériau qui a besoin d’être retravaillé pour faire de nouvelles choses », a-t-il déclaré.

Garbage_Watch_04 - montre faite de déchets

Toutes les pièces qui font partie de la montre sont des secondes mains. Avec une conception et une proposition qui vont au-delà de simples innovations, Garbage Watch est un exemple pratique de la façon dont nous pouvons (et devrions !) transformer et chercher à donner de nouvelles utilisations à des produits que nous n’utilisons plus. Contre le gaspillage et la consommation irresponsable, cette initiative a tout pour être considérée comme « la nouvelle normalité ».

montre faite de déchets montre faite de déchets
 
Photos : divulgation

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook