Science

Une recherche qui montre à quel point le monde serait meilleur si nous croyions en l’unité du monde

2019-12-04

Une recherche qui montre à quel point le monde serait meilleur si nous croyions en l’unité du monde

La plupart des gens pensent que ce qu’ils font n’influence pas le monde et les gens qui les entourent. Un individualisme excessif entrave non seulement notre développement personnel, mais également l’évolution de la planète elle-même. De nouvelles recherches suggèrent que croire en l’unité du monde a de vastes implications pour le fonctionnement psychologique et la compassion envers ceux qui ne font pas partie de notre cercle immédiat de relations.

crença na unidade 1

La croyance que tout dans l’univers fait partie d’un seul et même ensemble existe dans de nombreuses cultures et traditions philosophiques, religieuses, spirituelles et scientifiques. Par conséquent, alors que le monde semble divisé en particules complexes, de nombreuses personnes, tout au long de l’histoire de l’humanité, se sont efforcées de nous montrer que nous faisons partie d’une entité fondamentale. En d’autres termes, ne faisons qu’un avec le monde.

crença na unidade 2

Dans une étude récente, les chercheurs Kate Diebels et Mark Leary ont commencé à se rendre compte que le monde serait un endroit très différent si tout le monde croyait en l’unicité. Lors de leur première étude, ils ont constaté que seulement 20,3% des participants avaient déjà pensé au caractère unique de toutes les choses « fréquemment » ou « tout le temps », tandis que 25,9% des personnes n’y ont que « rarement » pensé et enfin 12,5% n’ont « jamais » pensé à cela.

crença na unidade 3

Cependant, il est important de souligner que cette croyance n’a absolument rien à voir avec la religion et ne nécessite même pas de croire en Dieu. C’est juste la notion éthique et généreuse qui nous fait dire qu’en fonction de ce que nous faisons, l’autre sera affecté. Pour cette raison, les chercheurs ont divisé les personnes en différentes échelles de conviction, qui commençaient par « Au-delà des apparences superficielles, chaque chose est une entité » et se terminaient par la conviction que « la même essence fondamentale imprègne tout ce qui existe ».

crença na unidade 4

Au cours de la recherche, ils ont remarqué certaines particularités intéressantes. Parmi eux, la croyance en l’unité était liée à des valeurs qui indiquaient une préoccupation universelle pour le bien-être des autres, ainsi qu’une compassion accrue pour son prochain. En outre, la conviction était également associée au sentiment qu’il existe une humanité commune, des problèmes communs et des imperfections communes.

Le résultat de la recherche sur l’unité du monde

Les personnes qui croient que nous faisons partie d’une unité globale diffèrent radicalement de celles qui ne le font pas. En général, ceux qui croient en l’unité du monde ont une identité plus inclusive, qui reflète leur sens du lien avec les autres, les animaux et la nature. Et cela a des implications assez larges.

crença na unidade 5

Cette découverte est pertinente dans notre paysage politique actuel, pour l’éducation, pour notre rôle de citoyen et, surtout, pour les relations humaines. Dans un monde où règnent trop de jugement et de polarité politique, les gens ne se sont pas rendu compte que nous étions tous pareils et qu’il fallait trouver le moyen de cohabiter en paix sur notre belle planète. 

Comme le disait Albert Einstein : « Un être humain est une partie limitée dans le temps et l’espace, il fait l’expérience de ses pensées et de ses sentiments comme quelque chose séparé du reste, une sorte d’illusion d’optique de la conscience. »

 

Photos : Unsplash

 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez-nous sur Instagram.

Rejoignez-nous sur Facebook.

Abonnez-vous à notre chaîne  Youtube.

Commentaires Facebook